En effet, depuis l’annonce officielle de Windows 11 en juin dernier. Beaucoup de personnes ne comprenaient pas les incohérences des recommandations exigées qui exclut un nombre assez important d’anciennes machines qui sont soi-disant incompatibles, notamment le processeur d’avant 2017.

      • Processeur  : 1 GHz ou plus avec 2 cœurs minimum et une compatibilité 64-bits, soit de 2017 +, soit la 8ème génération chez Intel ou un Ryzen 2xxx + pour AMD
      • Mémoire : 4 Go de RAM
      • Stockage : 64 Go
      • Carte graphique : compatible DirectX 12/WDDM 2.x
      • Écran : supérieur à 9 pouces, HD 720p minimum, 8 bits par canal de couleur
      • Connexion internet
      • Bios UEFI
      • TPM : module de plateforme sécurisée TPM 2.0 + secure boot
      •  

De ce fait, Microsoft a déclaré officiellement sur son blog que le contournement de Windows 11 sera possible sur un PC non pris en charge, mais…

Windows 11, contournement possible sur PC non pris en charge

Microsoft a donc revu sa position en autorisant l’installation de Windows 11, mais seulement via l’ISO. Comme l’a expliqué Microsoft à TheVerge, cette solution de contournement est destinée avant tout aux entreprises qui souhaitent tester Windows 11. Cette méthode, n’est pas conseillée dans la mesure où Microsoft ne garantira pas la compatibilité des pilotes et la fiabilité du système. Ce qui est le plus problématique, c’est que vous risquez de ne plus recevoir de mises à jour.

« Vieux PC », pas de mise à jour

Certes l’installation est de Windows 11 est possible, mais avec le risque ne pas recevoir les mises à jour et fonctionnalité. D’un côté, on permet l’installation aux ordinateurs non compatibles. Mais de l’autre, on se retrouve avec l’impossibilité d’effectuer la moindre mise à jour. Un brin paradoxal dans la mesure où les processeurs d’anciennes générations, Intel core 6ème et 7ème génération, ainsi que les AMD Ryzen 1xxx ont été victimes des failles de sécurité Spectre et Meltdown.

Cependant, j’imagine que Microsoft proposera bel et bien les mises à jour dans le but de limiter tous risques lier à la sécurité.

Édit du 5/10/2021

En fait, non. pas de mises à jour, enfin pour moment les mises à jour cumulatives sont proposées. La seule interrogation sera dans un an au moment de la mise à niveau majeure de Windows 11. Le détail se trouve dans la zone des commentaires.

Une poignée de processeurs en plus

Microsoft a également étendu la liste des processeurs respectant les exigences système minimales notamment certains Intel 7ème génération

      • Intel® Core™ série X, Xeon® série W
      • Intel® Core™ 7820HQ (uniquement certains appareils livrés avec des pilotes modernes DCH, y compris Surface Studio 2)

En revanche, ce qui est sûr les AMD Ryzen de première génération n’auront pas le droit à mise à niveau, car ils totalisent plus de 50% des plantages au niveau du noyau.

PC Health Check

Microsoft a publié une nouvelle version de son outil de vérification pour les insider, que vous pouvez télécharger ici.

pc-health-check-update
Source blog Microsoft

Un questionnement sur le sujet ?

Un point vous a échappé ou souhaitez tout simplement donner votre avis, discuter entre vous. La zone des commentaires est le bon endroit.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires