C’est confirmé par Microsoft que tous ordinateurs ne respectant pas pleinement les exigences seront exclus.

Comme vous le savez ou pas, la news du moment est bien Windows 11 qui arrivera en fin d’années 2021. Il est vrai que cette nouvelle version ne fait pas l’unanimité. Et pour cause !!!. En effet, seuls les PC à partir de 2017 sont éligibles. Des exigences qui laissent la grande majorité des ordinateurs qui ont pourtant la puissance largement suffisante pour exécuter correctement Windows 11.

Depuis cette annonce, le doute était permis et beaucoup pensaient qu’il serait tout de même possible de l’installer. Sachez que Microsoft mettra tout en œuvre pour que vous ne puisez pas télécharger la mise à jour du nouveau système d’exploitation, si les caractéristiques matérielles minimales ne sont pas respectées.

Logo de Windows 11

Des exigences trop restrictives, pour notre bien !!!

Ce qui agite la toile ces dernières semaines, est bien l’exigence matérielle requise, comme la prise en charge du TPM 2.0. Qui de plus, n’est pas activé par défaut dans l’UEFI. Il y a entre autres, la liste des processeurs très restreints, ceux à partir de 2017 (Intel génération 8 et AMD Ryzen 2xxx). Microsoft justifie ces prérequis pour garantir la meilleure expérience possible et augmenter la sécurité.

Des propos tenus par Aria Carley, la responsable chez Microsoft, lors d’une interview questions-réponses sur Windows 11.

Nous vous empêcherons de mettre à jour votre appareil non pris en charge car nous voulons vraiment nous assurer que votre équipement reste compatible et sûr. « Aria Carley »

Pas de passe-droit pour la mise à niveau vers Windows 11 !!!

Microsoft reste ferme, concernant les exigences minimales pour que Windows 11 puisse être installé. En effet, si un ordinateur ne respecte pas les exigences, la mise à niveau, ne sera même pas téléchargé. Windows Update va donc vérifier la configuration matérielle et affichera un avis de compatibilité.

Le système sera capable de déterminer lui-même la compatibilité avant de gaspiller un téléchargement. « Aria Carley »

 

Cependant, tout espoir n’est pas perdu. Microsoft réfléchi à la faisabilité d’inclure les processeurs Intel génération 7 et AMD Ryzen 1, d’ici à la sortie officielle de l’OS cet automne.

Certes, officiellement, non. Mais il y a fort à parier que des solutions arrivent assez rapidement pour contourner les restrictions imposées. Même si cela sera possible, car en informatique, tout est contournable. On verra bien, si Microsoft va laisser couler, comme il l’avait fait avec Windows 10. Beaucoup ont pu migrer d’un Windows 7 pirate vers la version 10.

Un questionnement sur le sujet ?

Un point vous a échappé ou souhaitez tout simplement donner votre avis, discuter entre vous. La zone des commentaires est le bon endroit.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires